Secrets de fabrication

Quelques secrets de fabrication...

 

 

 


Conçues et dessinées en France, nos chaussures de tango argentin sont réalisées à la main au Portugal par une petite équipe d’artisans détenteurs d’un formidable savoir-faire ancestral, capables de réaliser un travail d’exception.

Dans cet article, Puretrend nous explique que le Portugal est devenu ces dernières années un acteur incontournable de l'industrie de la chaussure haut de gamme.

Les Lalatango sont initialement conçues pour la danse, et en particulier le tango argentin. Elles répondent à des critères plus exigeants que les chaussures utilisées pour « la ville ».


Stabilité mais pas rigidité

Pour se sentir à l’aise et éviter la fatigue, les danseuses de tango argentin ont besoin de chaussures stables. Techniquement, l’amélioration de la stabilité s’obtient en rigidifiant la semelle des chaussures. Or il est désagréable de danser le tango avec des chaussures rigides : on perd les sensations de contact avec le sol ! A l’inverse, des chaussures trop souples ne sont pas stables et c’est vite fatiguant, voire dangereux. Il faut donc trouver un compromis entre souplesse et stabilité.

Chez Lalatango, la « première de montage » (qui est la semelle intérieure à partir de laquelle la chaussure est montée) a été renforcée. Uniquement sur la partie qui ne touche pas le sol, sous la voûte plantaire : cela permet une bonne stabilité tout en préservant la souplesse de la semelle à l’avant au sol !


La forme et le chaussant repensés

Pour améliorer encore la stabilité, la forme des chaussures Lalatango a été spécialement conçue afin d'apporter une surface au sol plus importante, sans pour autant augmenter le volume du chaussant…
Ça ne vous parle pas ? Concrètement, si vous comparez la largeur au sol de vos chaussures Lalatango avec des chaussures de ville (ou avec des chaussures de tango conçues comme des chaussures de ville…), vous constaterez que la partie de la semelle qui touche le sol est un peu plus large chez les Lalatango. Juste un peu, mais suffisamment pour que vos pieds et vos orteils puissent mieux se déployer au sol sur une plus grande surface. Un détail qui change vos sensations sans en avoir l’air.

Et ceci tout en conservant un volume de pied standard. Les chaussures Lalatango ne sont donc pas réservées aux pieds larges.


Soutien de la voûte plantaire

La forme des chaussures Lalatango est conçue de façon à apporter un soutien optimum de votre voûte plantaire. Elle vous assure un confort exceptionnel pour danser le tango jusqu'au bout de la nuit !


Soulagement des métatarses

La partie du pied qui souffre le plus au cours d’une milonga se situe généralement au niveau de l'articulation entre le métatarse et les phalanges. C'est normal, cette partie supporte tous le poids du corps lorsqu'on fait un pivot.
Et toutes les danseuses de tango le savent : la douleur peut être intense…

Pour éviter cet inconvénient majeur, vos chaussures Lalatango sont dotées de plusieurs millimètres d’un matériau exceptionnel, le Poron®, une mousse anti-douleurs ultra amortissante qui atténue CONSIDERABLEMENT les douleurs provoquées par des heures de pratique du tango argentin avec de nombreux pivots.

Et quand on vous dit « ultra amortissante", c’est pour vous donner sa caractéristique principale. Parce que ce matériau est aussi à mémoire de forme, c’est-à-dire qu’il supporte très bien la pression de vos pieds sans se déformer au fil du temps (vous savez, sans "imprimer" en 3D l'empreinte de vos doigts de pieds comme on voit si souvent sur nos vieilles chaussures), ce qui lui ferait définitivement perdre ses capacités...

Vous pouvez visionner cette vidéo impressionnante prouvant l'amorti extraordinaire du Poron :

 

 

Je vous propose de découvrir d'autres vidéo sur cette page.



Pointures et demi-pointures

Lalatango vous propose ses chaussures de tango en pointures et demi pointures.
Ainsi, si vos pieds sont un peu larges, il vous suffit de choisir une demi pointure au-dessus de votre pointure habituelle afin de bénéficier d’une largeur supérieure sans avoir la sensation de porter des chaussures trop longues (ce qui est sans doute le cas lorsque vous n’avez pas d’autre choix que de prendre une pointure au-dessus de la vôtre pour ne pas vous sentir à l’étroit…).
De même, s'il y a une petite différence de taille entre vos deux pieds, cela permet de choisir la pointure où votre plus pied le plus fort est plus confortable, sans que l'autre soit trop au large.

 

Qualité des matériaux

Le dessus des chaussures est en cuir (exceptionnellement en textile comme pour le modèle à paillettes, et dans ce cas, c'est bien précisé dans la description du produit).
Ce n'est pas n'importe quel cuir ! Il est sélectionné avec rigueur pour son confort, son esthétique et ses qualités de durabilité. Ce sont des qualités indispensables lorsqu'on chausse les pieds de danseuses pendant des heures sur la piste.

Les chaussures sont toujours doublées ; la doublure est toujours en cuir véritable, comme pour la première de propreté (semelle intérieure).

La semelle extérieure est en cuir également, un cuir parfaitement adapté à la piste de danse.
Il s'agit d'une semelle solide et durable, la même que l'on trouve chez les marques de chaussures de ville de luxe ou haut de gamme. Elle est parfaitement utilisable à la ville comme à la danse.

Vous pouvez donc utiliser vos chaussures dans la rue comme sur la piste de danse ! Cependant, il est nettement préférable d'avoir une paire (ou plusieurs !) réservée à la danse, afin de ne pas salir le parquet des milongas.

Devez-vous faire poser "un patin" (ou une semelle en gomme) sous vos chaussures pour les utiliser à la ville ?
Ce n'est pas indispensable, et nous le déconseillons plutôt car vos chaussures perdraient leur souplesse qui participe également au confort. Faites-le uniquement si vous prévoyez une utilisation intensive sur un sol rugueux.

Mais s'il pleut, la semelle en cuir va-t-elle résister ?
Oui.
Le cuir de semelle est plus épais et plus rigide que celui utilisé pour la tige de la chaussure (= le dessus). Sa fabrication est différente. Son tannage est plus long (le cuir est alors plongé dans différents bains de solutions aqueuses... donc il macère longuement dans l'eau !), il est ensuite compressé.
Bref, la semelle est résistante à l'eau également. Même s'il vaut mieux éviter de faire des kilomètres sous la pluie. Et penser à bien faire sécher ses chaussures lorsqu'elles ont été mouillées.

Le cuir de la semelle est recouvert d'un film de protection au moment de l'achat afin de vous permettre d'essayer les chaussures sans en abîmer la semelle. Attention cependant à essayer avec grande modération car le film est très fin, et si vous décidez de retourner la paire elle ne sera acceptée qu'en l'absence de trace visible d'utilisation. Faites vos essais sur un tapis ou une moquette. Laissez le film de protection tant que vous n'êtes pas décidé, car si vous décidez de retourner les chaussures elles ne seront pas acceptées sans la présence de ce film.